Paul Morlet : La success story d’un jeune lunetier

Paul Morlet

Paul Morlet est un jeune entrepreneur qui a choisi de se lancer dans la vente de lunettes. Son projet a été couronné de réussite. Maintenant, il fait partie des plus grands entrepreneurs que le monde a connus. Il s’est démarqué par son audace. Grâce à cela, le hasard et le destin lui ont souri. Il a fini par créer la plus grande enseigne de lunettes : Lunettes Pour Tous.

Ses débuts

Paul Morlet n’a pas directement choisi de devenir lunetier. Il a plutôt suivi des études pour devenir électricien. Quand il a obtenu son BEP en électricité, il a cherché un emploi. À cette époque, il n’avait que 18 ans. Son choix s’est tourné vers SNCF. Pour devenir un salarié, il a dû suivre une longue formation de 2 ans. Ce n’est qu’après qu’il a décroché un poste. Il a directement été en CDI, mais la rémunération n’était pas captivante. Il gagnait un salaire au SMIC. Il s’est posé et s’est remis en question. Après mûre réflexion, il choisit de faire ce qu’il aime. Ce que Paul Morlet aime faire, c’est entreprendre ses projets, concrétiser ses rêves.

Il voulait apporter quelque chose de nouveau et percer en tant que jeune entrepreneur. Pour ce faire, il lance Paul Morlet management et choisit le secteur de l’optique pour son projet. Avec beaucoup d’audace et d’ambition, suivi de bonnes stratégies marketing et commerciales, Paul Morlet a concrétisé ses rêves. Ce qu’il faut savoir, c’est que ses débuts n’étaient pas faciles, mais il a su se débrouiller pour aller de l’avant. Il a fini par créer sa première entreprise : Lulu Frenchie. Ensuite, il en créa une seconde : Lunettes Pour Tous. Comme il l’affirme dans une interview, tout le monde peut proposer des idées intéressantes, mais rares sont ceux qui les concrétisent alors que c’est ce qui fait la grande différence.

Les lunettes publicitaires

C’est par les lunettes publicitaires que Paul Morlet commence Paul Morlet management. L’idée était de fabriquer des lunettes qui véhiculent des promotions, des messages, etc. Paul Morlet collait des stickers perforés sur les lunettes qu’il fabriquait à cette époque. Le problème c’était le marché qui n’était pas encore en pleine expansion alors que son idée était bonne. Il n’y avait pas de concurrents. Le produit proposé était nouveau. Il était difficile d’attirer des clients.

Afin de réussir, Paul Morlet a exploité Twitter. Très vite, de grandes célébrités ont fait la publicité de son produit en portant ses lunettes publicitaires. Il a pu obtenir des clients. Entretemps, il a attiré l’attention des médias. Mais son parcours ne s’est pas arrêté là. Plus ambitieux et plus audacieux que jamais, le jeune entrepreneur vise encore plus haut. À ce moment-là, le hasard a mis Xavier Niel sur sa route.

Sa rencontre avec Xavier Niel

Paul Morlet avait des idées intéressantes et prometteuses. Xavier Niel avait l’argent nécessaire pour concrétiser un projet. Quand les deux se sont rencontrés, le succès était inévitable. Ils ont laissé tomber les lunettes publicitaires pour s’orienter vers quelque chose de plus juteux. Ils ne se sont pas écartés du secteur de l’optique. Mais au lieu de cibler les professionnels, ils visaient un public plus vaste. C’est là qu’est née l’idée de créer Lunettes Pour Tous.

Le Paul Morlet management qu’ils ont adopté consistait à vendre beaucoup en réduisant les marges. Ils ont étudié le marché et ont constaté que chaque jour, un opticien vend en moyenne 2 ou 3 lunettes. Xavier Niel et Paul Morlet envisageaient d’en vendre 300 par jour. Très ambitieux et audacieux, les deux entrepreneurs ont fait le nécessaire pour que ce projet soit faisable. Ainsi, ils ont cherché une boutique pour lancer la première enseigne Lunettes Pour Tous. Ils ont aussi recruté beaucoup de salariés, car pour atteindre les 300 ventes journalières, il fallait fabriquer et vendre des lunettes en 10 minutes seulement. Bien que le parcours n’ait pas été facile, le 22 mai 2014, ils ont ouvert la première enseigne Lunettes Pour Tous.

La naissance d’autres boutiques

En 2017, soit trois ans après l’ouverture de Lunettes Pour Tous, Paul Morlet et Xavier Niel ont commencé à ouvrir d’autres boutiques. Un magasin Lunettes Pour Tous voit le jour tous les 6 mois. Mais vu les objectifs des deux entrepreneurs, cela ne leur a pas suffi. Ils ont donc ouvert de nouvelles boutiques tous les trois mois, puis tous les mois. 40 magasins en 24 mois, voilà le challenge qu’ils s’étaient imposé.

Le recrutement en masse continue et le chiffre d’affaires ne cessent d’augmenter. Il y avait environ 25 à 40 salariés dans chaque boutique Lunettes Pour Tous. Le petit business de base de Paul Morlet est donc maintenant une poule aux œufs d’or, et les œufs il les partage avec Niel. Paul Morlet partage aussi des conseils aux futurs entrepreneurs lors de ses interviews. Il demande à ces derniers d’être téméraires, audacieux et ambitieux. 

Le management de transition : pour qui ?
Certification qualiopi : informations pratiques